Immobilier au Sénégal : l’explosion du prix des loyers à Dakar

hausse des prix des loyers à dakar

Capitale sénégalaise active et dynamique, la ville de Dakar compte à l’heure actuelle plus de 3,8 millions d’habitants. Elle représente ainsi près du quart de la population du Sénégal qui est estimée à 16,7 millions de personnes. Aujourd’hui confronté à un grave problème d’engorgement en raison de sa démographie qui croit à un rythme exponentiel et de l’exode rural, Dakar a aujourd’hui du mal à garantir à ses habitants un logement décent à prix raisonnable. En effet, la capitale sénégalaise actuellement submergée fait face à une grosse demande en logements qu’elle n’arrive pas à satisfaire. Les logements sont rares et malgré la promulgation d’une loi destinée à réguler le coût de la location, les prix des loyers à Dakar continuent à augmenter de façon vertigineuse .

Prix des loyers à Dakar : Une hausse de 256% de 1994 à nos jours

A Dakar, les plaintes concernant les montants exorbitants des loyers sont de plus en plus nombreuses et récurrentes. Bon nombre d’habitants de la capitale se retrouvent en effet avec un reste à vivre faible, tant le loyer constitue une part importante de leurs faibles revenus. Dans certains ménages, la part du loyer dans le budget mensuel va jusqu’à 50%. Les foyers les plus modestes sont ainsi écrasés par les frais élevés de logement et à ceux-ci viennent s’ajouter les autres postes de dépenses nécessaires tels que l’alimentation et l’accès aux biens et services.

Hausse prix loyers dakar
Hausse prix loyers Dakar

D’après les spécialistes du marché immobilier, les loyers à Dakar ont augmenté de 256% entre 1994 et 2014. A l’heure actuelle, cette inflation se poursuit toujours au même rythme dans la région de Dakar. Entre autres raisons à l’origine de cette hausse exagérée des prix, il y a une demande qui est très élevée car la population dakaroise ne cesse d’augmenter. Pour des raisons professionnelles ou étant à la recherche du mieux vivre, les populations des autres régions rejoignent Dakar qui devient de plus en plus surpeuplé.

Par ailleurs, la stabilité du Sénégal attire les institutions et organisations internationales qui installent leur siège régional dans la capitale. L’afflux d’expatriés dotés d’un pouvoir d’achat élevé constitue également une clientèle de choix pour les bailleurs qui en font une cible privilégiée. Ce qui participe à la flambée des prix des loyers au niveau de la région de Dakar. C’est ainsi que le foncier se raréfie et le logement devient de plus en plus cher.

Des prix excessifs pratiqués même dans les quartiers populaires

La hausse des loyers ne concerne pas que les quartiers les plus huppés de la capitale. Si des zones telles que les Almadies, Fann, Mermoz ou Point E sont connues pour abriter des logements luxueux dont les loyers coûtent généralement très chers, les résidences situées dans les quartiers populaires sont aussi désormais touchées par l’inflation.

Hausse prix loyers dakar
Hausse prix loyers Dakar

En dehors du prix des loyers qui ne cesse de grimper, acquérir un foncier en vue de devenir propriétaire d’un bien immobilier au Sénégal s’avère un parcours du combattant pour les personnes aux revenus modestes. Le foncier qui coûte très cher dans la région de Dakar, les difficultés d’accès au crédit immobilier et le coût élevé de la construction font partie des raisons évoquées pour expliquer pourquoi les bailleurs augmentent les loyers pour gagner en rentabilité mais aussi le fait qu’il y ait de plus en plus de personnes qui louent par faute de moyens pour construire ou acheter une maison. Cet état de chose illustre bien les propos du président de la Fédération des agences et courtiers immobiliers du Sénégal, Mamadou Mbaye, qui affirme que près de 56% des habitants de Dakar sont locataires.  

L’échec de la réglementation contre la hausse des prix des loyers à Dakar

En 2014, l’Etat du Sénégal avait procédé à l’adoption de la loi n°2014-03 portant baisse des loyers. L’objectif de cette législation était de réguler les montants des loyers en imposant une baisse de 4 à 29% sur les prix qui étaient pratiqués à ce moment. D’après cette loi, il fallait aussi tenir compte de la superficie du logement, de son état et de la zone dans laquelle il se situe pour fixer un prix juste. Ladite loi n’a pas eu l’effet escompté car les prix ont continué à flamber. En effet, certains bailleurs ont eu recours à diverses stratégies et subterfuges afin de maintenir les loyers au même prix et même de les augmenter.

Face à l’échec de cette loi, le gouvernement a entrepris d’autres mesures telles que le projet 100 000 logements. Ce dernier va entre autres favoriser la diversification de l’accès au logement au Sénégal notamment pour les petites bourses.

A lire aussi :

Loi Sur La Baisse Des Loyers Au Sénégal : Un Échec ?

Comment Fixer Le Loyer D’un Logement Au Sénégal ?

Le Programme 100 000 Logements Du PSE

0 0 votes
Évaluation de l'article

Diplômé d’un Master en Gestion de patrimoine à l’université d’économie d’Aix-Marseille, ayant exercé durant plusieurs années dans l’immobilier à Marseille, Paris et au Sénégal, auteur du livre ” Immobilier au Sénégal : la copropriété “, je partage avec vous des réflexions liées à l’immobilier au Sénégal. Si vous avez une question ou envie de réagir après avoir lu cet article, n’hésitez pas à poster un commentaire !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Compare listings

Compare
0
Nous aimerions avoir votre sur cet article ;)x
()
x