Crédit immobilier au Sénégal : quels sont les frais annexes à prévoir ?

frais annexes crédit immobilier sénégal

Lorsque vous souscrivez un prêt immobilier au Sénégal, celui-ci vous engage et vous devez par conséquent le rembourser en intégralité. Mais au-delà du montant de votre crédit que vous devrez restituer entièrement, il y a d’autres frais associées à votre prêt bancaire à payer obligatoirement. En effet, il faut savoir que la souscription à un crédit immobilier donne lieu à un certain nombre de frais. En dehors du montant de l’emprunt dû à la banque prêteuse, il vous faudra aussi vous acquitter des frais de dossier, payer des assurances, fournir des garanties, etc. Pour faire votre emprunt dans les meilleures conditions, il vous faut identifier ces différents postes de dépenses annexes, les anticiper et si possible les négocier. Dans cet article, nous faisons le point sur les différents frais annexes à prévoir dans le cadre d’un crédit immobilier au Sénégal.

1-      Les frais de dossier

Incontournables mais négociables, les frais de dossier constituent les principales dépenses annexes dans le cadre d’un prêt immobilier au Sénégal. En effet, avant d’obtenir votre crédit, vous devrez soumettre à la banque votre dossier de demande de prêt. Ce document est censé contenir toutes les informations dont la banque a besoin pour déterminer votre solvabilité, c’est-à-dire pour s’assurer que vous serez en mesure de rembourser votre prêt. En étudiant votre dossier de demande de crédit immobilier, la banque effectue un travail d’analyse. Elle doit également abattre un travail d’investigation afin de vérifier si les différentes pièces justificatives qui constituent votre dossier sont authentiques.

Frais annexes crédit immobilier Sénégal
Frais annexes crédit immobilier Sénégal

L’établissement bancaire tient ainsi compte des frais inhérents au traitement de votre dossier et fixe librement une somme qu’elle intègre dans le montant réel du taux d’intérêt du prêt. D’un établissement bancaire à un autre, les frais de dossier ne sont pas toujours les mêmes. Parfois, ils peuvent être à hauteur de 1% du montant que vous souhaitez emprunter. Heureusement, il est toujours possible de négocier les frais de dossier à la baisse pour payer moins cher. A défaut, n’hésitez pas à faire jouer la concurrence entre les banques pour comparer les offres qui vous sont proposées afin de souscrire votre crédit immobilier auprès de la banque qui vous permet de payer des frais de dossier moins élevés.

          Les frais bancaires

Lorsque vous faites un prêt immobilier au Sénégal auprès d’une banque, vous êtes tenu d’y ouvrir un compte courant. C’est à partir de ce compte que la banque pourra défalquer les mensualités associées au remboursement de votre crédit. L’ouverture de ce nouveau compte pouvant entraîner des dépenses supplémentaires, il serait plus judicieux de les inscrire dans les frais annexes de votre crédit immobilier au Sénégal.

2-      Le coût des assurances : une part importante des frais annexes associés à votre crédit immobilier au Sénégal

Souscrire à une assurance ne constitue pas une obligation légale lors de la souscription à un prêt immobilier au Sénégal. Toutefois, très peu d’organismes bancaires seraient aptes à vous prêter de l’argent si vous n’êtes pas assuré. Passer par des formalités d’assurance est donc indispensable dans le cadre de l’obtention de votre crédit immobilier.

Frais annexes crédit immobilier Sénégal
Frais annexes crédit immobilier Sénégal

L’assurance emprunteur vous offre une couverture et garantit à la banque le remboursement de votre prêt au cas où vous ne serez plus en mesure de le faire. En cas d’accident, d’invalidité ou de décès par exemple, c’est votre assurance qui prendra le relais pour rembourser à la banque votre crédit immobilier. C’est la raison pour laquelle avant d’opter pour un prêt immobilier au Sénégal, la souscription d’une assurance emprunteur est de rigueur. Il s’agit d’une garantie qu’imposent la majeure partie des banques. Il faudra donc tenir compte du coût des assurances qui est à considérer comme frais annexes associés à votre crédit immobilier au Sénégal.

A noter que le coût de l’assurance emprunteur varie d’un organisme à un autre. La solution pour trouver l’option la plus optimale étant de comparer. Au Sénégal, il est possible de bénéficier d’une assurance prêt auprès de la BICIS ou encore de Saham Assurance. En outre, en dehors de l’assurance emprunteur qui est directement liée à votre crédit immobilier, il faudra prévoir également une garantie habitation. Si cette dernière n’est pas obligatoire elle n’en demeure pas moins recommandée.

3-      Les frais de garantie : des frais annexes indispensables au crédit immobilier au Sénégal

Impossible d’obtenir un crédit immobilier au Sénégal si vous ne garantissez pas à votre banque votre solvabilité mais aussi une protection en cas de potentiel défaut de paiement de votre part en raison d’une invalidité ou d’un décès. Mis à part l’assurance emprunteur, il est possible de présenter d’autres garanties telles que l’hypothèque, la caution ou encore le nantissement.

          L’hypothèque

En optant pour une hypothèque, vous autorisez à la banque la revente de votre bien immobilier au cas où vous aurez des difficultés à rembourser votre prêt immobilier. Si l’hypothèque constitue une garantie solide, elle peut s’avérer assez coûteuse. En effet la signature de l’hypothèque nécessite l’intervention d’un notaire dont les services sont bien évidemment payants La garantie hypothécaire engendre également des coûts supplémentaires dont les frais de publicité foncière, les droits de timbre, etc.

          Le nantissement

Le nantissement consiste à proposer en garantie à la banque vos parts sociales, des fonds de commerce ou des titres dont elle peut faire usage au cas où vous ne serez plus en mesure de rembourser votre prêt immobilier.  

          La caution

Le cautionnement constitue une garantie immobilière qui permet à l’emprunteur de présenter à la banque, une personne morale ou physique qui se portera garant du remboursement de son crédit, au cas où il ne pourra plus le faire. Autrement dit, il s’agit de proposer un garant qui devra s’engager par écrit à rembourser votre prêt immobilier en cas d’incapacité de votre part.

A lire aussi :

 

0 0 votes
Évaluation de l'article

Diplômé d’un Master en Gestion de patrimoine à l’université d’économie d’Aix-Marseille, ayant exercé durant plusieurs années dans l’immobilier à Marseille, Paris et au Sénégal, auteur du livre ” Immobilier au Sénégal : la copropriété “, je partage avec vous des réflexions liées à l’immobilier au Sénégal. Si vous avez une question ou envie de réagir après avoir lu cet article, n’hésitez pas à poster un commentaire !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Compare listings

Compare
0
Nous aimerions avoir votre sur cet article ;)x
()
x