La petite côte : une zone d’avenir ?

La petite côte une zone d’avenir

Au Sénégal, la petite côte constitue une des plus grandes destinations touristiques. On la reconnaît à ses magnifiques plages bordées de falaises et aux beaux villages de pêcheurs qui l’entourent. Protégée par la presqu’île, la petite côte est dotée d’un climat agréable toute l’année. Elle se caractérise aussi par la présence de nombreuses réserves naturelles et une infinité de sites touristiques. Son beau paysage, son dynamisme culturel et ses terres où on retrouve de jolies coquilles d’huîtres font aussi le charme de cette région du Sénégal.

C’est donc tout naturellement qu’elle est plébiscitée par des expats qui y achètent des villas, des résidences secondaires, créant ainsi un réel dynamisme immobilier dans cette région. Qu’en est-il du marché actuel de l’immobilier sur la petite côte ? Est-elle une zone d’avenir ? Nos impressions dans la suite de cet article.

 

La petite côte : Une zone d’habitation très plébiscitée par les touristes

Grâce à son excellent emplacement géographique, à son beau paysage et surtout parce qu’il y fait bon vivre, la petite côte constitue une zone de résidence attractive au Sénégal. C’est justement cette forte attractivité qui soutient le marché immobilier dans la région. En effet, de nombreux touristes sont tombés sous le charme de cette région et y ont construit des villas. Résidences principales ou secondaires inondent cette presqu’île toujours aussi plébiscitée. De Saly, au Lac rose en passant par la réserve de Bandia ou encore par l’île aux coquillages, il est possible de vivre autour des plus belles destinations touristiques du Sénégal et même d’Afrique en achetant une villa à la petite côte.

La petite côte  une zone d’avenir
La petite côte une zone d’avenir

De plus, cette zone est très bien desservie. On y retrouve de nombreux services tels que les banques, des agences immobilières, des boutiques, services de police, etc. Tout ce qu’il faut pour bénéficier d’un bon confort de vie est disponible à la petite côte. Elle est aussi praticable et très facile d’accès. Toutes ces raisons ont contribué à la création d’un grand marché immobilier sur cette côte. Les touristes qui s’y rendaient pour les vacances ont fini par y trouver un havre de paix pour leur retraite ou encore un lieu de repos où ils peuvent se rendre régulièrement. D’où la nécessité pour eux d’y acheter un terrain ou d’y construire une maison.

 

Quel avenir pour la petite côte sur le plan immobilier ?

Il y a encore quelques années, les touristes cherchaient à acquérir des terrains nus à Saly et dans ses régions environnantes. La construction de maisons était aussi récurrente dans cette partie du Sénégal. Aujourd’hui, on observe un tout autre phénomène. C’est la vente et la revente de biens immobiliers qui sont actuellement en vogue sur la petite côte. Que ce soit à Saly ou à la Somone, difficile d’accéder à un terrain nu. Cette zone est de plus en plus envahie par des habitations qui tendent à se moderniser. Les habitations traditionnelles qui faisaient le charme de cette côte sont aussi en voie de disparition. La demande sur le marché immobilier dans cette région étant très forte et même supérieure à l’offre, les prix des terrains grimpent. Ceux qui ont des résidences dans cette zone préfèrent de plus en plus les revendre ou mettre en location leur bien afin d’y tirer une plus-value.

La petite côte  une zone d’avenir
La petite côte une zone d’avenir

Par ailleurs, les touristes européens ne sont plus les seuls à vouloir investir dans l’immobilier à Saly. Bon nombre d’investisseurs sénégalais se montrent de plus en plus intéressés par la petite côte.

La petite côte  une zone d’avenir
La petite côte une zone d’avenir

A la question de savoir si elle constitue une zone d’avenir, notre avis est mitigé. Il est certain que la tranquillité de la petite côte et son beau paysage sont des arguments qui continuent à jouer en sa faveur. Mais il se pourrait que cette zone finisse par être victime de son succès. Entre les sénégalais de la diaspora qui reviennent investir dans leur pays d’origine et les expats qui veulent y trouver un lopin de terre, on risque d’assister à un vrai boom immobilier, plutôt difficile à gérer. Les conflits fonciers ne sont pas non plus à écarter dans les années à venir au niveau de cette région. A moins que le gouvernement sénégalais mette en place des politiques adaptées en vue d’encadrer le marché de l’immobilier à la petite côte, son avenir reste encore incertain.

 

 

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Compare listings

Compare
0
Nous aimerions avoir votre sur cet article ;)x
()
x